L’homme montagne – Séverine Gauthier et Amélie Fléchais

Screenshot_20180226-224640.jpg

L’Homme Montagne – Séverine Gauthier et Amélie Fléchais – Editions Delcourt Jeunesse – 10,95€

Grand-père ne peut plus voyager. Les montagnes qui ont poussé sur son dos tout au long de sa vie sont devenues trop lourdes. L’heure est venue pour lui de penser à son dernier voyage, mais c’est un voyage qu’il doit faire seul. L’enfant lui fait alors promettre de ne pas partir tout de suite. Il va aller chercher pour lui le vent le plus puissant qui soit, celui qui peut soulever les montagnes.

Il se trouve qu’il n’y a pas si longtemps, j’ai trié mes livres et j’ai retrouvé, au milieu de toute cette pagaille infernale qu’est ma PAL, deux bandes dessinées que j’avais acheté il y a très très longtemps lors d’un salon du livre (jeunesse ou Paris je ne me souviens plus). Me voilà donc avec cette BD (et une autre dont je vous parlerai bientôt), qui au premier abord peut sembler simplement mignonne et douce mais qui se révèle très poétique et sensible. Je n’imaginais pas autant aimer cette histoire.

Tout d’abord on comprend bien que l’enfant et son grand-père ont une belle relation. Le grand-père va entamer son dernier voyage et le petit garçon souhaite à tout prix qu’ils y aillent ensemble. Un magnifique voyage initiatique va donc commencer pour le garçon qui va aller chercher le vent le plus puissant qui soit afin d’aider son grand-père à porter toutes les montagnes qu’il a sur le dos. Lors de ce voyage, le petit garçon va rencontrer de nombreux personnages qui vont chacun lui apporter quelque chose : l’amitié, le réconfort, l’aventure, la joie, l’insouciance. Tout ce qui fait d’une histoire un merveilleux voyage initiatique. Mais au delà de ce périple, de comment l’on s’envole de ses propres ailes, c’est aussi une très jolie BD pour montrer que ça ne sert à rien de retenir ceux qu’on aime, ils finiront par partir sans nous attendre et l’histoire nous fait également prendre conscience que lorsque l’on veut quelque chose on est prêt à tout pour y arriver.

Ce petit garçon est terriblement attachant, son histoire est douce, poétique, sensible et profondément belle. Les personnages qui l’accompagnent symbolisent chacun une part importante de la vie, de ces personnes que l’on peut rencontrer et qui peuvent tant nous apporter. Cependant, ce n’est pas un coup de coeur total pour moi car, il m’a manqué plusieurs choses : une intrigue sans doute plus poussée et des personnages plus développés mais s’il y a bien un chose que je ne reprocherais pas à cette BD c’est bien le dessin fabuleux d’Amélie Fléchais. Cette artiste à un trait vraiment incroyable : c’est doux, tendre, presque duveteux. Plusieurs fois j’ai voulu me plonger dans une case pour y ressentir le vent, le parfum des fleurs, le bruissement du vent. Les tons utilisés n=sont tous en nuance, pas de contrastes tranchés, tout y est fluide. C’est si joli, et cela transmet tant d’émotions. Vous l’aurez compris, je suis fan de ses dessins.

Cette BD est un petit bijou d’illustrations, de tendresse, de rencontres pour former un beau voyage initiatique et aussi un instant touchant pour expliquer la fin et le début de la vie. 

Publicités

6 commentaires sur “L’homme montagne – Séverine Gauthier et Amélie Fléchais

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s