Le ver à soie – Robert Galbraith

verasoie

∴ Le ver à soie ∴ de Robert Galbraith aux éditions Le livre de poche. 8,30€

Résumé : « Owen Quine, écrivain célèbre, a disparu. Il venait d’achever son dernier manuscrit – un sulfureux roman à clés qui dresse le portrait au vitriol de son entourage. De quoi inquiéter bon nombre de personnalités en vue… C’est ce que pressent le détective privé, Cormoran Strike, chargé de l’enquête. Qui aurait intérêt à ce que Quine soit réduit au silence ? Lorsque Strike retrouve le cadavre de l’auteur, assassiné selon un rituel particulièrement atroce, il comprend qu’il a affaire à un tueur impitoyable, tel qu’il n’en encore jamais rencontré dans sa carrière. Rythmé par une multitude de coups de théâtre, Le Ver à Soie est le deuxième volet des aventures du détective Cormoran Strike et de sa jeune et intrépide assistante, Robin Ellacott.« 

JK Rowling, à travers le pseudonyme de Robert Galbraith écrit des polars, et en bonne fan de l’auteure je n’hésite pas à lire ses autres ouvrages. Nous voici donc à suivre une nouvelle aventure du détective privé Cormoran Strike et de son assistante Robin Ellacott. J’avoue avoir beaucoup aimé le précédent volume, et ce fut le cas également pour celui-ci mais dans une moindre mesure.

Cormoran nous entraîne dans un univers très littéraire puisqu’il va devoir chercher des indices dans l’entourage d’un écrivain provocateur. On y découvre les coulisses des maisons d’éditions, les ragots, les murmures dans les couloirs. J’ai trouvé que l’auteure nous montrait avec une vision assez cruelle la vérité qui se cache parfois derrière les succès littéraires. On voit qu’elle connait très bien son sujet, les rouages de la chaîne du livre. Il y a, comme dans le livre précédent, un certain cynisme. J’ai beaucoup apprécié qu’elle dépeigne cet univers de cette façon, cela donne à réfléchir et nous montre que, comme dans beaucoup de secteur, le monde de l’édition est parfois impitoyable.

Encore une fois, le duo Cormoran/Robin fonctionne à merveille et j’aime énormément suivre leur collaboration. Voir Robin gagner en épaisseur, découvrir les failles du détective et en apprendre davantage sur leur entourage, cela m’a permit de m’attacher aux personnages facilement. Cependant, il est vrai que parfois cela semble assez lent et cela a ralenti ma lecture. Robin m’a deux ou trois fois un peu énervée, mais dans l’ensemble j’ai beaucoup aimé son évolution.

En ce qui concerne l’intrigue, une nouvelle fois, JK Rowling a su me surprendre et m’obliger à me poser des questions sur tous les personnages. C’est vraiment plaisant de lire un livre où l’on recherche toutes les hypothèses possibles. Chaque personnage est vraiment très bien construit et leurs histoires sont très bien ficelées. De plus, comme la dernière fois, j’ai adoré déambuler dans Londres. C’est une ville que j’aime énormément et suivre Cormoran dans ses parcourt m’a beaucoup plu.

Mon avis : ♥♥♥♥
Un très bon polar, où l’on se balade dans Londres à suivre Cormoran et Robin pour une enquête très bien ficelée dans le monde impitoyable de l’édition. Attention à certaines longueurs qui peuvent ralentir la lecture.

Publicités

3 commentaires sur “Le ver à soie – Robert Galbraith

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s